lundi 16 novembre 2015

L’inspiration d’un souvenir

En 2010, avec le soutien de L'école et les arts, de la Maison de la culture Mercier, de la Ville de Montréal et du Ministère Culture, Communications, François Lavallée plonge dans un souvenir d’enfance pour créer la production Martin. Depuis, le spectacle a bien voyagé et il s’est transformé en un conte touchant.
Pour les jeunes qui vont vivre un moment de leur quotidien où le décor est l’école et pour nous, les adultes, qui plongeront dans nos souvenirs d’enfance.
Guillaume Briand


Martin
5e et 6e année
Du 19 et 23 novembre 2015
Récit/musique
Durée : 50  minutes

Martin est un jeune garçon. Il aime la neige et les jeux comme ceux de son âge. Mais il est différent. Différent par son apparence. À l’école, il n'est pas populaire comme l'est Julie, celle qu’il regarde en cachette. Et pendant que les élèves montent la pièce, Le petit chaperon rouge, les clans apparaîtront.
« En 1986, il ne pouvait pas être mon ami. Il n’était pas mon ennemi non plus. La force du groupe m’avait amené à renier l’amitié qui aurait pu le faire exister. J’ai été bête. Nous l’avons tous été. »
Martin est un récit de vie raconté comme un souvenir flou. Le conteur François Lavallée a choisi de raconter un extrait de son enfance comme il l'a vécu de l'intérieur et vu de ses yeux de p'tit gars de dix ans. Il raconte cette histoire avec ses mots et son regard d'adulte qui cherche à mieux comprendre la relation au monde qui l'entoure.


Texte: François Lavallée — Musique originale : Émilie Rabaraona — Création lumière : Mylène Pinard-L'Abbée

Aucun commentaire :

Publier un commentaire